Orange sur le point de faire son entrée en Iran

Le groupe français de télécommunications Orange serait actuellement dans une phase de pourparlers en vue d’une entrée au capital du plus grand opérateur de téléphonie mobile en Iran, MCI, selon le Wall Street Journal, qui cite des sources proches du dossier.

Si l’opération était finalisée, ce serait une première historique. Jamais une entreprise occidentale n’avait pris de participation dans une entreprise iranienne depuis la levée des sanctions liées au dossier nucléaire, relate le Wall Street Journal.

Selon le quotidien américain, plusieurs autres sociétés basées en Europe auraient déjà pris contact avec MCI en vue d’une possible prise de participation dans son capital.

De son côté, Vahid Sadoughi, le patron de MCI, évoque des négociations en cours, qui pourraient se concrétiser dans les trois ou quatre prochains mois.

Toutefois, Orange émet des réserves, les études de faisabilité étant toujours en cours.

MCI liée aux Gardiens de la Révolution

La situation est délicate en effet, affirme Les Echos, MCI étant indirectement liée aux Gardiens de la Révolution, un fait qui risque déplaire aux Etats-Unis, qui affichent une réticence quant à la conclusion de partenariat d’affaires avec l’armée d’élite du régime. L’Etat français, actionnaire d’Orange, devrait également émettre son avis quant à une possible prise de capital.

CE MOIS-CI

ARCHIVES