L’euro au plus bas face au dollar

La monnaie unique européenne creusait ses pertes face au dollar américain ce vendredi 21 octobre, évoluant à son plus bas niveau depuis mars. Les déclarations du président de la Banque centrale européenne (BCE) Mario Draghi, au sujet de l’impossibilité d’une réduction du programme de rachat massif de dettes, ne sont pas étrangères au phénomène.

Vers 09H05 GMT (11H05 à Paris), L’euro valait 1,0881 dollar vers 09h05 GMT, après avoir chuté à 1,0878 dollar à 0H55 GMT, soit son niveau le plus bas constaté depuis le record du 10 mars.

Mais l’euro perdait de sa vigueur face la monnaie japonaise, à 112,85 yens, soit son niveau e plus bas en trois semaines. Jeudi soir, il évoluait à 113,65 yens.

La valeur du dollar s’étiolait également face au yen ce vendredi, à 103,72 yens contre 103,99 yens la veille. Pour Lukman Otunuga, analyste chez FXTM, l’annonce de la BCE concernant l’impossibilité d’une réduction prochaine de son programme de rachats massif a eu raison de l’euro.

Pas de « tapering »

Si l’euro avait d’abord tenté de rebondir face à la monnaie américaine, franchissant le seuil de 1,10 dollar, après l’annonce ce jeudi de Mario Draghi qui assurait que l’extension de ce même programme n’avait pas été l’objet d’une discussion. Mais la valeur de la monnaie unique a ensuite basculé brutalement après que le président de la BCE déclare que l’institution n’avait pas non plus abordé le sujet du « tapering », terme anglo-saxon désignant une diminution graduelle des rachats de dettes.

CE MOIS-CI

ARCHIVES