La France veut faire de l’Airbus H160 son hélicoptère de base

Le gouvernement français va passer commande auprès d’Airbus pour plus d’une centaine d’hélicoptère, de 160 à 190 plus précisément, selon une annonce faite par le ministre de la Défense Jean-Yves le Drian, qui était en déplacement sur le site du groupe situé à Marignane, dans les Bouches-du-Rhône.

A l’issue de sa visite, le ministre a indiqué qu’il souhaitait que le H160 d’Airbus soit la « base du futur hélicoptère léger inter-armées ».

Le modèle devrait remplacer ceux actuellement utilisés par l’armée française : le Gazelle, l’Alouette et le Dauphin. Le ministre n’a dévoilé aucun montant quant à cette nouvelle commande.

Jean-Yves Le Drian a expliqué son choix en indiquant que l’hélicoptère était un « outil unique, exceptionnel », et qu’à ses yeux, il représentait l’avenir de la sécurité du pays. Un point de vue qui désire partager avec son futur successeur, à qui il passera le message.

De nombreux brevets

De moyen tonnage, l’hélicoptère H160 est actuellement développé dans sa version « civile ». L’appareil a obtenu 68 brevets, notamment pour sa technologie de pales courbées qui permettent de réduire de moitié le bruit lors d’un vol.

CE MOIS-CI

ARCHIVES