Enel : des résultats meilleurs que prévus

Le géant italien de l’énergie Enel a officialisé ce vendredi 17 mars ses objectifs pour l’année en cours. Le groupe avait enregistré l’an dernier une hausse de 17% de son bénéfice net, à 2,57 milliards d’euros.

Du côté du chiffre d’affaires, celui avait en revanche reculé de 6,7%, à 70,59 milliards d’euros, notamment à cause de la valeur de l’euro sur la période et la baisse des ventes de l’électricité sur les marchés matures.

L’Ebitda ordinaire à quant à lui progressé de 0,9%, à 15,17 milliards, Enel avait indiqué en novembre dernier une prévision de 15 milliards d’euros.

Forte amélioration des marges en Amérique latine

Le groupe a indiqué que ces résultats sont le reflet de l’amélioration des marges dans la plupart des territoires où est présent Enel, une donnée particulièrement explicite en Amérique latine et dans les marchés matures de détail en Italie et Espagne.

La dette est restée stable, à 37,55 milliards d’euros, contre 37,54 milliards un an auparavant. Le groupe espérait atteindre 37,2 milliards d’euros. Cette différence avait été expliquée en février par une différence significative des taux de change.

Le patron d’Enel, Francesco Starace, a indiqué lors d’une conférence téléphonique avec la presse, qu’il était satisfait de l’excellente mise en œuvre de la stratégie du groupe qui a permis d’atteindre des résultats meilleurs qu’espérés l’année passée.

CE MOIS-CI

ARCHIVES