11 milliards de baisses d’impôts annoncées par le gouvernement

Le Premier ministre Édouard Philippe a détaillé ce mercredi 12 juillet dans un entretien accordé aux Échos la stratégie budgétaire du gouvernement, cette dernière ayant été pensé en vue de créer un « souffle fiscal » qui pourrait éventuellement relancer l’économie dans l’Hexagone.

Accroissement du rythme des baisses d’impôts

Edouard Philippe a annoncé que le plan mis en place par le gouvernement consiste en un accroissement du rythme des baisses d’impôts afin que l’économie française profite au maximum de la stratégie.

Ainsi, la « pression fiscale » devrait être réduite de 0,6 point de PIB à partir de l’année prochaine, ce qui revient à un montant proche de 11 milliards d’euros.

Un moyen, selon le chef du gouvernement, de provoquer un « effet de souffle fiscal » capable de favoriser les investissements, l’embauche et la croissance économique.

Le 4 juillet dernier, Edouard Philippe avait annoncé lors de son discours de politique générale la mise en place de mesure d’économie, mais surtout le report plusieurs reformes fiscales à 2019.

Ce lundi encore, il indiquait encore étudier les pistes en faveur de l’accélération des baisses d’impôts, qui étaient alors estimées à 7 milliards d’euros pour l’année en cours.

CE MOIS-CI

ARCHIVES