Transports en commun non-polluants : l’exemple Shenzhen

0

En Chine, la ville de Shenzhen dispose dorénavant de l’unique flotte entièrement électrique au monde. Une autre prouesse accomplie par cette municipalité, alors que la cité disposait déjà du record mondial concernant le nombre de bus électriques.

Des transports en commun zéro émission

Cette semaine, la municipalité de Shenzhen a annoncé avoir totalement électrifié ses 16 000 véhicules.

De nombreux investissements ont été réalisés par la ville de 12 millions d’habitants pour atteindre ce but, qui est également passé par l’installation de près de 8 000 points de chargement répartis dans 510 stations.

Grâce à cette infrastructure, il est à tout moment possible de recharger en électricité la moitié de la flotte. Selon les chiffres officiels, des économies de carburant d’environ 345 000 tonnes par an sont prévues, ainsi qu’une réduction des émissions de carbone d’environ 1,35 million de tonnes à l’année.

Les taxis sont également visés par un programme d’électrification dans la mégalopole : sur les plus de 12 000 taxis circulant à Shenzhen, 62,5% sont électriques, et la ville a mis en place un objectif à court terme pour généralisation des véhicules électrique dans ce secteur.

Selon Zheng Jingyu, Chef du Département des Transports publics de la ville, l’électrification des taxis devrait être totale à partir de 2020, voire avant.

Partager.

Répondre