Le chômage français tombe à son plus bas niveau depuis 2009

0

Le taux de chômage de la France est tombé en dessous de 9% pour la première fois depuis 2009, enregistrant une forte baisse qui devrait faire du bien à la cote de popularité du président Emmanuel Macron et l’engager à continuer ses réformes.

Une flexibilité accrue

Le chômage est tombé à 8,9% au quatrième trimestre 2017, contre 9,6% au trimestre précédent, ont indiqué ce jeudi 15 février les données de l’INSEE.

Cette baisse trimestrielle est la plus forte depuis la crise financière de 2008, marquant une nette chute d’un taux qui est en moyenne de 10% sur les dernières années.

La première grande initiative d’Emmanuel Macron en tant que président a été de procéder à une vaste réforme du Code du travail, entreprise à la fin du mois de septembre.

Le gouvernement français a subi des pressions au cours des dernières semaines après que plusieurs entreprises, dont le détaillant Carrefour, aient annoncé des suppressions d’emplois massives, les employeurs profitant désormais de la flexibilité accrue à l’embauche et au licenciement du personnel que cette réforme a produite.

Néanmoins, l’économie française crée aujourd’hui des emplois à un rythme inédit, le plus rapide depuis 2007, et les sondages ont montré que le moral des chefs d’entreprise côtoie des sommets jamais atteints depuis plusieurs années.

Pour preuve, le géant américain de la vente en ligne Amazon a annoncé ce jeudi 15 février la création de 2 000 contrats à durée indéterminée en France pour 2018.

Les derniers chiffres de l’INSEE montrent un recul du chômage en France métropolitaine, avec 205 000 personnes sorties des listes de demandeurs d’emploi au cours des trois derniers mois de 2017, portant le nombre total de chômeurs à 2,5 millions.

Les taux de chômage des troisième et deuxième trimestres de l’année dernière ont été révisés à la baisse de 0,1 point chacun, précise l’Institut de statistiques.

Partager.

Répondre