La France promet un accord plus fort avec l’Iran, avec ou sans les Etats-Unis

0

L’accord sur le nucléaire iranien de 2015 « a toujours ses vertus » et Téhéran « le respecte », a déclaré la ministre française de la Défense

Paris continuera de plaider pour un accord plus large visant à garantir que l’Iran se conforme à celui-ci en limitant le développement de son programme nucléaire, « que les Etats-Unis y participent ou non », a déclaré mardi la chef des armées françaises.

« Cet accord n’est pas le meilleur au monde », a déclaré à la radio RTL la ministre de la Défense, Florence Parly.

« Mais sans être parfait, il a toujours ses vertus … et ils (les Iraniens) le respectent », a-t-elle déclaré.

Le président américain Donald Trump déclare depuis longtemps que selon lui, cet accord a été « très mal négocié » avec Téhéran et qu’il pourrait réimposer des sanctions économiques.

La France, la Grande-Bretagne et l’Allemagne – les signataires européens de l’accord – ont exhorté les Etats-Unis à ne pas reculer, tout en convenant qu’il faut faire plus pour freiner le développement des missiles balistiques iraniens et ce qu’ils appellent des « politiques déstabilisatrices » au Moyen-Orient. Un porte-parole du Kremlin a déclaré aux journalistes ce mardi 8 mai qu’il y aurait des « conséquences néfastes inévitables » si les Etats-Unis se retiraient de l’accord.

« L’Iran est une puissance qui cherche à exercer son influence dans la région. C’est pourquoi le pays est impliqué dans le conflit en Syrie » et le pouvoir iranien soutient le président Bachar al-Assad contre les groupes rebelles de l’opposition, a précisé Florence Parly.

Partager.

Répondre