LVMH s’engage pour la préservation de la forêt amazonienne

0

Lors du G7 à Biarritz, le président Emmanuel Macron a annoncé un soutien financier de 20 millions d’euros pour soutenir la lutte contre les incendies dans la forêt amazonienne. Le groupe LVMH, présent au G7 en tant qu’acteur économique de premier plan, a par ailleurs engagé 10 millions d’euros destinés à financer les efforts des secours. Cet engagement s’inscrit dans la démarche de préservation de la biodiversité à travers le monde porté par LVMH en collaboration avec l’UNESCO.

Le groupe de Bernard Arnault, qui en début d’année s’était engagé pour verser 200 millions d’euros pour la reconstruction de Notre-Dame, est investi depuis 25 ans dans la lutte pour la préservation de la biodiversité. Ses efforts ont été récemment salués par l’UNESCO avec laquelle un partenariat de cinq ans a été signé en mai 2019. L’entreprise est aujourd’hui partenaire du programme « L’Homme et la biosphère ». Cela l’oblige notamment à poursuivre des objectifs environnementaux élevés dans le cadre de sa production et de la vente de ses produits. C’est donc dans la continuité de cet engagement que le groupe propose son aide en Amazonie.

Yann Arthus-Bertrand, photographe, défenseur de la nature et membre du Conseil d’administration de LVMH a déclaré que « la défense de l’environnement, ce ne sont pas seulement des paroles, des discours ou des pétitions de principe, c’est agir collectif et concret quand les dangers sont là, en donnant des moyens aux experts de terrain pour ensemble sauver notre planète ».

 

Partager.

Répondre

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Planete Business