Engie : 900 000 euros d’amende pour démarchage abusif

0

Le fournisseur d’énergie français Engie a reçu une amende de près de 900 000 euros après avoir été reconnu coupable d’avoir enfreint les règles en matière de démarchage de la clientèle.

La Direction générale de la concurrence et de la répression des fraudes (DGCCRF) a déclaré que “des contrats de fourniture d’énergie ont été conclus sans confirmation de l’offre faite par sollicitation téléphonique au consommateur sur un support durable”, comme une lettre ou un courriel.

Engie, qui fournit à la fois du gaz et de l’électricité, a également été sanctionné pour avoir violé le droit des clients de résilier leurs contrats “à plusieurs reprises” et pour avoir enfreint l’obligation de notifier le médiateur de l’énergie quant aux clients insatisfaits en cas de litige.

La dernière amende a suivi une enquête entre juin 2017 et février 2019, à la suite de plusieurs plaintes de consommateurs dans les Hauts-de-Seine.

En mars, Engie avait déjà été condamné en appel à verser 1 million d’euros de dommages-intérêts pour ses pratiques de sollicitation de clients, après que son rival EDF l’ait accusé de solliciter agressivement des clients.

En 2017, l’Autorité de la concurrence française lui a infligé une amende de 100 millions d’euros pour avoir abusé de sa position dominante sur le marché, en raison de l’utilisation du fichier client hérité de son ancien monopole pour commercialiser ses offres.

Partager.

Répondre

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Planete Business