Nord Stream 2 et TurkStream seront lancés malgré les sanctions américaines, promet Sergueï Lavrov

0

Le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, a déclaré ce dimanche 22 décembre que les projets de gazoduc Nord Stream 2 et TurkStream seraient lancés malgré les sanctions américaines, ajoutant que la Russie prévoyait de répondre aux nouvelles mesures, a rapporté l’agence de presse Interfax.

Le vendredi précédent l’annonce, le président américain Donald Trump a signé un projet de loi incluant une législation imposant des sanctions aux entreprises qui posent des tuyaux pour Nord Stream 2, qui vise à doubler la capacité de gaz le long du tracé du gazoduc Nord Stream vers l’Allemagne.

L’Union européenne a également exprimé son opposition aux sanctions américaines et un porte-parole de l’UE a déclaré que les entreprises européennes visées par les sanctions mènent des activités légitimes.

“L’objectif de la Commission a toujours été de garantir que Nord Stream 2 fonctionne de manière transparente et non-discriminatoire avec le degré approprié de surveillance réglementaire”, a déclaré le porte-parole.

Les sanctions américaines visent les navires poseurs de tuyaux pour Nord Stream 2 et TurkStream, un gazoduc russo-turque traversant la mer Noire, et incluent le gel des avoirs et la révocation des visas américains pour les contractants.

Nord Stream 2 permettrait à la Russie de contourner l’Ukraine et la Pologne pour livrer du gaz sous la mer Baltique à l’Allemagne. Gazprom prend en charge la moitié des coûts prévus du projet et le reste est réparti entre cinq sociétés énergétiques européennes : l’autrichienne OMV, les allemandes Uniper and Wintershall, la Royal Dutch Shell et la française Engie.

Le projet TurkStream, qui devrait fournir du gaz naturel d’Anapa en Russie à l’Europe via un gazoduc sous-marin qui relie la Turquie à la mer Noire, doit être inauguré lors d’une cérémonie le 8 janvier 2020 et les présidents turc et russe y assisteront.

Partager.

Répondre

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Planete Business