Engie et Eni épinglés par le médiateur de l’énergie

0

Avec respectivement 329 et 96 litiges pour 100 000 contrats, Eni et Engie arrivent en tête du classement des fournisseurs de gaz et d’électricité épinglés par le médiateur de l’énergie dans son rapport annuel 2019 en raison de leurs mauvaises pratiques.

Engie et Eni une nouvelle fois en tête de liste

Dans son rapport annuel 2019, Olivier Challan Belval, l’actuel Médiateur de l’Énergie déplore une recrudescence du nombre de litiges entre clients et fournisseurs dans le secteur de l’énergie. « 35 % de litiges en plus en 2019 par rapport à 2018, et même + 86 % par rapport à 2016 ! », s’alarme-t-il ainsi.

« Les raisons de cette hausse sont multiples : une activité plus intense sur le marché concurrentiel, le déploiement des compteurs communicants qui peut être le révélateur de problèmes antérieurs, une augmentation de la notoriété du médiateur et des dysfonctionnements rencontrés par certains fournisseurs d’énergie, notamment ENI, dans la relation qu’ils entretiennent avec leurs clients », précise le Médiateur.

Démarchage abusif

Face à ce constat, Olivier Challan Belval dresse quatre priorités pour améliorer le fonctionnement des marchés de l’énergie : « faire progresser les pratiques des acteurs du secteur ; faire cesser les démarchages abusifs et frauduleux ; veiller à ce que l’ouverture des marchés se fasse au bénéfice des consommateurs ; accompagner les consommateurs dans la perspective de la fin des tarifs réglementés de vente de gaz naturel ».

Le constat du médiateur concernant notamment le démarchage abusif intervient à peine quelques jours après le vote du Sénat validant l’interdiction du démarchage téléphonique dans le secteur de la rénovation énergétique.

 

 

 

Partager.

Répondre

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Planete Business