Des plans officiels pour une giga-usine de batteries à 1,6 milliard d’euros en France

0

La production dans la giga-usine devrait débuter en 2023 avec une capacité de 16 GWh de cellules de batterie qui passera plus tard à 50 GWh

La production de cellules de batterie en Europe va franchir une nouvelle étape avec la construction d’une nouvelle giga-usine en France.

L’industriel français Verkor a annoncé qu’il travaillerait avec EIT InnoEnergy, la société d’énergie Schneider Electric et la foncière GROUPE IDEC pour construire l’installation, qui nécessitera un investissement initial de 1,6 milliard d’euros et créera plus de 2000 emplois.

La société a confirmé qu’elle commencerait la construction du projet en 2022 et s’attend à ce que la production commence un an plus tard, avec une capacité de 16 GWh de cellules de batterie qui augmentera plus tard à 50 GWh.

Diego Pavia, PDG d’EIT InnoEnergy, a déclaré: « La première giga-usine Verkor aidera à combler le fossé entre la demande européenne prévue et l’offre européenne actuellement prévue au cours de cette décennie.»

Christel Galbrun-Noel, Président du Segment Mobilité de Schneider Electric, a déclaré: «Cela réunit le meilleur de la gestion de l’énergie et de l’expertise industrielle pour construire des batteries vertes et compétitives dans le cadre de notre engagement à aider la transition européenne vers la mobilité électrique.»

Des enquêtes récentes montrent que la croissance attendue de la demande de batteries cette décennie nécessitera la construction de trois à quatre giga-usines rien qu’en France.

Partager.

Répondre

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Planete Business