Clash entre le ministre du Travail et le président du Medef

0

Le ministre du Travail, François Rebsamen a reproché ce mardi 4 novembre à Pierre Gattaz, président du Medef, de se comporter « comme un petit syndicaliste » et de « nuire à l’image de l’entreprise ».

 

« Arrêter avec les postures »

 

Un conflit se profile entre François Rebsamen et Pierre Gattaz. Alors que le Comité d’évaluation des aides publiques se réunissait ce mardi 4 novembre pour la première fois, le ministre du Travail n’y est pas allé avec le dos de la cuillère, déclarant sur iTélé que « celui qui porte une responsabilité pour la détérioration de l’image de l’entreprise et même du climat du dialogue social, avec ses déclarations à l’emporte-pièce, c’est Pierre Gattaz ».

M. Rebsamen a ajouté ne pas saisir « les provocations permanentes » du président du Medef « au moment où le dialogue social est engagé ». « Tous les jours, il en rajoute comme un petit syndicaliste, et ce n’est pas péjoratif pour les syndicalistes, il a toujours une nouvelle mesure à demander », a-t-il affirmé.

Soulignant que Pierre Gattaz « nuit à l’image de l’entreprise », François Rebsamen l’a invité à “arrêter avec les postures”.

Rappelant également la politique de l’emploi du gouvernement, le ministre du Travail a mis en lumière que, « au 1er janvier 2015, les entreprises auront récupéré à hauteur de 30 milliards d’euros de marges de croissance ».

« On met la pression sur les branches » professionnelles pour les embauches et l’apprentissage et le Premier ministre Manuel Valls va encore la « remettre » lors du Comité de suivi des aides publiques aux entreprises ce mardi 4 novembre, a-t-il affirmé.

source

Partager.

Répondre

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Planete Business