Une étude définit le “budget de référence” permettant de vivre décemment en France

0

Une étude de l’Observatoire national de la pauvreté et de l’exclusion sociale (ONPES), publiée ce vendredi 6 mars, affirmer que pour vivre “décemment” dans une ville moyenne française, un revenu de 1.424 euros minimum est nécessaire pour une personne seule et 3.284 euros pour un couple ayant deux enfants.

55 % de familles monoparentales en situation de pauvreté

Cela fait maintenant trois ans que l’Observatoire enquête afin de jauger des “budgets de référence”, nécessaires à “une participation effective à la vie sociale”. Des travaux qui se veulent issus d’une réflexion menée dans toute l’Europe, qui cherche à définir “un revenu minimum décent”.

Ces 1.424 euros pour une personne active seule suffisent si celle-ci vit dans un logement social, dès lors qu’elle habite dans le parc privé, ce revenu minimum décent passe à 1.571 euros par mois. De même pour un couple avec deux enfants, 3.284 euros dans un logement du parc social et 3.515 dans le privé. Pour une famille monoparentale avec deux enfants, le budget nécessaire sera de 2.599 euros en logement social et 2.830 dans le privé. Les retraités en couple devraient toucher 2.187 euros dans le social, et 2.437 dans le privé, les couples d’actifs sans enfant, 1.985 euros (2.133 dans le privé).

Des recherches qui permettent en outre de déterminer la part des ménages qui sont dans une situation financière délicate. Ainsi, il ressort que les familles monoparentales sont soit pauvres (55 %), soit avec des moyens insuffisants pour vivre décemment (40 %). Autre fait marquant : 14 % des retraités seuls sont pauvres, et 45% en risque de restrictions.

source

Partager.

Répondre

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Planete Business