Engie sélectionné par l’Egypte pour trois cargaisons de gaz naturel

0

L’Egypte va importer trois cargaisons de GNL de la compagnie française Engie pour ses ressources du deuxième trimestre 2018, précise Reuters.

Dernières importations avant l’autosuffisance ?

La compagnie égyptienne de gaz naturel (EGAS) a pris des dispositions pour la livraison de trois cargaisons de gaz naturel liquéfié (GNL) de la compagnie française Engie au second trimestre 2018, ont indiqué ce dimanche 18 février des sources d’EGAS.

Des sources commerciales ont indiqué à Reuters le mois dernier que l’Egypte cherchait à importer cinq cargaisons de GNL à prix compétitif.

Deux sources commerciales ont déclaré que les achats ont été arrangés par le biais d’accords bilatéraux et non via un processus d’appel d’offres standard.

L’Egypte prévoit d’arrêter d’importer du GNL d’ici la fin de l’année fiscale 2017/18 qui se terminera en juin, car elle accélère la production dans les gisements de gaz récemment découverts, a déclaré le ministre du Pétrole en janvier.

Le Caire semble décidé à hisser significativement sa production de gaz naturel. L’Egypte, troisième producteur de gaz sur le contient africain compte doubler sa production d’ici 2020, de manière à atteindre une autosuffisance en la matière. Pour y arriver le gouvernement égyptien table sur les champs développés par BP et Eni en Méditerranée et dans le Delta du Nil.

Partager.

Répondre

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Planete Business
Assign a menu in the Left Menu options.
Assign a menu in the Right Menu options.