Angela Merkel envisage une proposition d’imposition des GAFAs d’ici décembre

0

La chancelière allemande Angela Merkel a déclaré qu’une taxe numérique de l’Union européenne serait proposée lors d’une réunion des ministre des Finances de l’UE en décembre prochain au plus tard.

“Nous en discutons avec la France. Mais nous ne discutons pas pour savoir si nous allons taxer les entreprises numériques, mais plutôt comment mettre ça en place”, a déclaré Mme Merkel dans un entretien publié ce mardi 13 novembre.

“Il y aura une proposition en décembre”, a-t-elle ainsi affirmé.

La France est depuis longtemps le principal partisan de la mise en place de cette taxe, mais Paris est de plus en plus frustré par les hésitations de Berlin quant aux détails après que cette dernière ait pourtant donné son accord de principe en juin.

Après des mois de lobbying, le gouvernement français a déclaré que seuls le Danemark, la Suède et l’Irlande restaient opposés.

L’Allemagne a déclaré cette semaine qu’elle était favorable au projet européen visant à taxer les grandes sociétés Internet telles que Google et Facebook sur leur chiffre d’affaires. Selon les responsables européens, ces entreprises paient injustement moins d’impôt que les autres sociétés.

Les propos de la chancelière allemande interviennent tandis que son gouvernement se prépare à présenter une stratégie sur l’intelligence artificielle (IA) afin d’aider la plus grande économie d’Europe à s’adapter à l’ère numérique.

Selon un projet analysé par Reuters, le gouvernement allemand a réservé environ 3 milliards d’euros pour la recherche et le développement sur l’IA.

Partager.

Répondre

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Planete Business
Assign a menu in the Left Menu options.
Assign a menu in the Right Menu options.