Eolien : l’arbre à vent français arrive aux États-Unis

0

Certaines personnes critiquent les éoliennes car elles seraient trop hautes, trop bruyantes et construites trop près des maisons. L’arbre à vent, produit d’une start-up française, propose de régler ces soucis. Comme son nom l’indique, l’invention ressemble à un arbre, mais qui génère de l’énergie renouvelable.

Création d’une filiale américaine

Les arbres à vent disposent d'”Aeroleafs”, ou feuille à vent, dans différentes tonalités de verts sur leurs branches, qui sont de petites éoliennes à axe vertical. La société qui se cache derrière l’arbre est en pleine croissance et prévoit de commencer à fabriquer les appareils aux États-Unis au début de l’année prochaine.

La start-up, baptisée New World Wind , a créé une filiale américaine pour fabriquer et commercialiser des arbres à vent à partir de février 2019, selon Jérôme Michaud-Larivière, PDG et cofondateur.

New World Wind a fabriqué plusieurs prototypes de l’arbre et a installé ses prototypes en France, en Belgique et en Allemagne entre 2013 et 2016, a déclaré Michaud-Larivière. En 2017, le processus de fabrication a été modifié. La société a commencé à vendre ses arbres en 2018, ces derniers sont produits dans une usine située dans l’est de la France.

Des arbres ont été installés ailleurs, notamment en Suisse, en Suède, à Dubaï, à Tokyo, à New Delhi, aux Pays-Bas et dans l’État américain de l’Arizona. Les sites comprennent un parc thématique français où les gens peuvent utiliser les arbres pour recharger leurs smartphones.

L’arbre à vent est ainsi une structure en acier d’une hauteur de 9,8 mètres et d’une largeur de 7,2 mètres, selon une fiche technique.

Chaque arbre dispose d’une puissance nominale de 5 400 watts, ou 163 watts par Aeroleaf, pour un total de 36 feuilles.

Partager.

Répondre

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Planete Business