L’Anses alerte sur les produits chimiques présents dans les couches pour nourrissons

0

Les produits chimiques identifiés dans l’étude – décrits comme les premiers du genre – incluent deux parfums artificiels ainsi que d’autres produits aromatiques complexes raffinés à partir de pétrole et de dioxines potentiellement dangereuses.

Un organe de surveillance de la santé publique français a lancé ce mercredi 30 janvier un avertissement concernant les risques sur plusieurs produits chimiques présents dans les couches jetables, en particulier les parfums artificiels, conduisant le gouvernement à exiger que les fabricants les retirent de leurs produits.

L’Anses a souligné qu’aucune étude médicale n’avait démontré de problèmes de santé causés par les couches jetables.

Mais “nous ne pouvons pas exclure un risque (..) car nous avons enregistré certaines substances qui dépassent les limites de santé”, a déclaré le directeur adjoint de l’Agence pour l’alimentation, l’environnement et la santé et la sécurité au travail.

Les produits chimiques identifiés dans l’étude – décrits comme les premiers du genre – incluent deux parfums artificiels ainsi que d’autres produits aromatiques complexes raffinés à partir de pétrole et de dioxines potentiellement dangereuses.

Le gouvernement français a convoqué une réunion des fabricants de couches ce mercredi 30 janvier au matin et leur a donné 15 jours pour retirer les produits identifiés.

« Je tiens à rassurer les parents sur le fait qu’il n’y a aucun risque immédiat pour la santé de nos enfants », a déclaré la ministre de la Santé, Agnes Buzyn, à l’issue de la réunion.

Dans un communiqué publié le même jour, le leader du marché, Pampers, qui appartient au groupe américain de produits de consommation Procter & Gamble, a déclaré que ses couches-culottes étaient « sûres » et l’avaient « toujours été ».

Les scientifiques travaillant pour Anses ont testé 23 types de couches dans des conditions réelles, telles qu’elles étaient portées par des enfants, ce qui est une première mondiale.

Partager.

Répondre

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Planete Business