Jean-Dominique Senard, le nouveau patron de l’Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi

0

Jean-Dominique Senard (né le 7 mars 1953) est un industriel français du secteur automobile.

Fils d’un diplomate, Jean-Dominique Senard a grandi dans de nombreuses ambassades à travers le monde. Enfant, Jean-Dominique Senard a rejoint la chorale des Petits Chanteurs de Sainte-Croix de Neuilly, où il a suivi une formation en musique classique sous la direction de Louis Prudhomme Senard.

Il a plus tard suivi de Hautes Études Commerciales (HEC) à Paris où il a terminé son cursus avec une maîtrise en droit, avant de commencer son ascension dans les rangs des plus grandes entreprises françaises.

M. Senard a débuté sa carrière au sein de la compagnie pétrolière Total SA entre 1979 et 1987, où il a occupé divers postes de direction financière et opérationnelle. En 1987, il a rejoint la direction de la trésorerie de Saint-Gobain. En février 1988, il a été nommé directeur adjoint – puis directeur en janvier 1991 – en espèces et en financement. Il a ensuite rejoint le groupe de matériaux de construction Saint-Gobain, où il est resté neuf ans avant de rejoindre le conglomérat de l’aluminium Pechiney en 1996 en tant que CFO et membre de son comité exécutif. Lorsque la société minière Alcan a lancé une offre publique d’achat sur Pechiney en 2003, M. Senard a été nommé président et est devenu membre du comité exécutif d’Alcan.

En mars 2005, M. Senard a rejoint Michelin en tant que directeur financier et membre du conseil exécutif. Après la noyade accidentelle de son patron, Édouard Michelin, en 2006, il a été nommé associé directeur du groupe en mai 2007. Il a également occupé les fonctions de responsable des affaires financières, des services juridiques, des plans et des résultats.

Michelin a annoncé en novembre 2014 que Jean-Dominique Senard resterait associé directeur général de la société après une réunion du conseil d’administration de la société tenue le 6 octobre 2014. Son mandat a été renouvelé pour quatre ans et expirera au premier semestre de 2019, à l’issue de l’assemblée générale annuelle des actionnaires.

Il fonde sa politique de gouvernance sur plusieurs axes : développement responsable et dialogue social pour accompagner le processus de mutation industrielle qui caractérise son mandat.

En 2017, sous la direction de Jean-Dominique Senard, Michelin annonce une augmentation de son bénéfice net de 43% pour 2016, à 1,7 milliard d’euros.

Le 24 janvier 2019, après la démission de Carlos Ghosn à la présidence de Renault , Jean-Dominique Senard devient le nouveau PDG de l’Alliance Renault – Nissan – Mitsubishi, une décision bien accueillie par le ministre français de l’économie, Bruno Le Maire, qui estime qu’il fera “un excellent président pour Renault”.

Partager.

Répondre

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Planete Business