La France demande une refonte des règles européennes sur la concurrence afin de se protéger de la Chine et des États-Unis

0

Le ministre français des Finances, Bruno Le Maire, a demandé une refonte des règles sur la concurrence de l’Union européenne qui, selon Paris, laisseraient l’économie du continent et les entreprises vulnérables aux concurrents américains et chinois, en particulier dans le secteur numérique.

L’Europe doit adopter une vision plus large

Lors d’une conférence internationale sur la concurrence et l’économie numérique, M. Le Maire a affirmé que la Commission européenne doit adopter une vision plus large avant de bloquer des fusions potentielles au sein de l’Europe et examiner de plus près les avantages qui en découlent.

La France souhaite également que l’Europe assouplisse les règles en matière d’aides d’État pour la recherche et le développement et examine les moyens de prévenir les «acquisitions meurtrières», lorsque de grandes entreprises de technologie étrangères achètent des start-ups pour freiner la concurrence et l’innovation.

“Pour être pertinents et efficaces, les règles de la concurrence doivent s’adapter aux nouvelles réalités économiques”, a déclaré Bruno Le Maire lors d’une conférence internationale qui s’est déroulée à Paris ce mardi 3 juin. “Nous ne pouvons pas rester exemplaires, espérant que tout le monde respectera les règles que nous nous imposons.”

Couper les ailes de géants étrangers de la technologie et favoriser l’émergence de «champions européens» sont des tactiques que la France espère renforcer au sein de l’Europe, alors que la scène mondiale est de plus en plus dominée par les États-Unis et la Chine.

Partager.

Répondre

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Planete Business