Safran propose d’aider l’Inde à développer son premier moteur d’avion de chasse

0

Une proposition a été envoyée à la DRDO à ce sujet, a déclaré mercredi dernier Olivier Andries, président du conseil d’administration de Safran Aircraft Engines, lors d’une présentation faite au ministre indien de la Défense, Rajnath Singh, des projets civils et militaires de la société en Inde.

La société aérospatiale française Safran, qui fabrique des moteurs pour les avions de combat Rafale, a exprimé sa volonté d’aider l’Inde à développer son premier moteur d’avion de chasse.

Une proposition a été envoyée à l’Organisation de recherche pour la défense et le développement (DRDO) à ce sujet, a déclaré le directeur général de Safran, Olivier Andries, tout en informant le ministre de la Défense, Rajnath Singh, des projets militaires et civils de la société en Inde.

“Ils étudient la proposition que nous avons envoyée. Nous sommes prêts à transférer la technologie et cela pourrait être la voie à suivre pour le premier moteur d’avion de chasse autochtone”, a déclaré Andries à India Today TV.

Les avions de combat Mirage utilisent la variante de moteur M53 de Safran.

“Si la proposition aboutit, cela donnera un coup de fouet au plan du gouvernement indien baptisé “Make in India”, destiné à promouvoir l’industrie locale. Cela signifie que l’Inde serait en mesure de vendre le moteur à tous les pays utilisant le Rafale”, a déclaré un responsable indien.

Le ministre de la Défense, Rajnath Singh, a visité les installations de Safran à Villaroche, près de Paris, un jour après la réception du premier avion à réaction Rafale destiné à l’armée de l’air indienne. Il a assisté à une présentation et a visité les installations du groupe français.

Selon des sources, des études ont également été menées sur la possibilité de fabriquer un moteur local pour les Tejas d’avions de combat légers fabriqués en Inde.

L’Inde et la France espèrent renforcer encore leurs liens, notamment dans le domaine de la coopération en matière de défense.

“Nous soutiendrons la politique du Make in India. Regardons vers l’avenir. Vous n’avez pas simplement acheté un avion, vous avez opté pour un renforcement du partenariat militaire. Nous ferons de notre mieux pour répondre à vos exigences”, a déclaré la ministre français de la Défense. Florence Parly après la présentation du Rafale.

Les deux ministres de la Défense se sont également rencontrés la semaine passée dans le cadre du second dialogue sur la défense et ont examiné l’état de la coopération bilatérale sur le terrain, qui constitue l’un des piliers du partenariat stratégique Inde-France.

Partager.

Répondre

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Planete Business