La patronne du FMI déclare qu’il faut créer une “pression des pairs” pour faire respecter aux pays les règles commerciales

0

Alors que les tensions commerciales sapent la confiance et la croissance mondiale, les dirigeants économiques se rapprochent de plus en plus pour combler les lacunes engendrées par les différends, a déclaré ce samedi 19 octobre la nouvelle responsable du FMI, Kristalina Georgieva.

Le commerce est généralement un moteur de la croissance économique, mais les États-Unis et la Chine sont aux prises avec une bataille tarifaire massive, tandis que le divorce de la Grande-Bretagne avec l’Union européenne n’est toujours pas réglé. La croissance du commerce international est ainsi pratiquement paralysée, a indiqué Mme Georgieva.

“Nous devons examiner les raisons pour lesquelles nous ne faisons pas plus de progrès dans le commerce et ce ne sont pas uniquement les relations entre les États-Unis et la Chine”, a-t-elle déclaré aux journalistes.

Les responsables financiers présents pour la réunion annuelle du Fonds monétaire international ont tenté de trouver des points d’accord sur “quels sont les problèmes à traiter et comment renforcer, si possible, la pression des pairs pour que tout le monde respecte les règles du commerce”.

En outre, les pays doivent “être disposés à élargir et améliorer ces règles”, en particulier pour inclure les services et le commerce électronique qui ne sont pas couverts par les accords traditionnels sur le commerce des marchandises, a-t-elle déclaré à l’issue des réunions.

Le FMI prévoit que le différend commercial entre les États-Unis et la Chine pourrait réduire de 700 milliards de dollars l’économie mondiale d’ici l’an prochain, provoquant une crise de confiance à l’échelle mondiale qui gèlerait les investissements des entreprises.

L’estimation de la croissance mondiale du FMI a été révisée à la baisse à 3,0% cette année et à 3,4%, soit légèrement mieux, en 2020.

Partager.

Répondre

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Planete Business