La sécurité électrique : enjeu de performance des entreprises

0

Souvent tenu pour acquis, le réseau électrique constitue un élément vital à ne pas négliger pour le bon fonctionnement et la sécurité d’un ménage, comme d’une entreprise. Face aux enjeux importants de prévention des risques, le marché de la maintenance électrique s’étoffe.

À la maison comme au bureau, une panne de courant ou un court-circuit peut coûter cher. Si une coupure d’électricité risque de condamner le contenu de votre frigo et du congélateur, les conséquences peuvent être beaucoup plus graves dans un commerce alimentaire, un entrepôt industriel ou même un open-space. Imaginez le manque à gagner dans un restaurant, une boulangerie, un camping, une société informatique ou, pire, une usine de production. Pour ne pas risquer une interruption partielle ou totale d’activité, l’entretien régulier des installations électriques se révèle donc impératif pour la plupart des entreprises. C’est aussi et surtout une question de sécurité pour ses différents collaborateurs et intervenants. En France, environ 200 décès sont à déplorer chaque année suite à des électrocutions, sans oublier près de 4 000 blessures, parfois graves, causées par un accident électrique. Un incendie sur trois est, en outre, d’origine électrique. Pour éviter tout risque économique ou sanitaire, il est donc indispensable de confier les missions de maintenance à des professionnels qualifiés. « Le travailleur part du principe, souvent par facilité, que les installations ont déjà été sécurisées par d’autres collaborateurs. Ce n’est peut-être pas encore le cas, et c’est là que le grand danger réside et que des erreurs peuvent être commises, met en garde Gino Weemaes, instructeur en appareillages haute tension et sécurité des installations électriques. […] Quand doit-on disposer de travailleurs “avertis” [sur le fonctionnement des installations électriques] ? Dès qu’il y a dans l’entreprise un local contenant des armoires de distribution électrique où la fréquence nominale du courant est de maximum 10 000 Hz. »

Entretenir ses transformateurs 

Parmi les équipements électriques critiques pour l’entreprise, les transformateurs sont souvent négligés car confinés dans des locaux peu visibles du personnel – et encore moins du public. Pourtant, ils sont présents à tous les niveaux de l’alimentation d’une installation électrique dans une usine, un atelier ou une centrale de production d’électricité, et donc exposés à toute sorte de risques : surtension, dégradation d’un composant, hausse de température, pollution, foudre, etc. En cas de panne de transformateur, l’entreprise peut être contrainte d’arrêter ses activités pendant plusieurs heures, jours ou semaines. Les interventions sur ces machines qui peuvent peser jusqu’à plusieurs centaines de tonnes sont souvent longues, complexes et dangereuses. Pour fonctionner, elles nécessitent l’utilisation d’importantes quantités d’huile en contact avec des éléments sous haute tension. Alors si leur durée de vie peut atteindre 30 à 40 ans dans de bonnes conditions, le recours à des professionnels dûment qualifiés et équipés s’impose pour les opérations d’entretien et de maintenance. « Les transformateurs, comme toute installation électrique professionnelle, doivent être maintenus en conformité avec les règles de conception, surveillés et gardés en bon état, confirme Christian Madelon, président de l’entreprise AGCEI, qui fabrique des transformateurs basse et moyenne tension. Cette surveillance ne doit être confiée qu’à des personnes qualifiées (code du travail et normes NFC). Ces contrôles et maintenances doivent être assurées par des sociétés spécialisées. » À l’heure de la transition énergétique, la demande en maintenance électrique ne cesse de croître en France, où l’électricité est largement décarbonée. Dans ce marché en plein essor, l’offre vient de s’étoffer avec la création par EDF d’une filiale dédiée : EDF Electrotechnics. Issu de la fusion entre les entreprises Techinter, Génitec, Aquitaine Transfo et la filiale EDF HTMS, ce nouvel acteur se spécialise dans la construction, la maintenance et le dépannage de postes haute tension et basse tension. Ses 180 salariés assurent notamment l’entretien et la rénovation des transformateurs, ainsi que leur dépannage sous 24 heures partout en France. “Nous proposons un service rare aux entreprises, dans le domaine HTA et HTB, sur tout le territoire national. Dans un domaine de tension à risque élevé, nous réalisons nos interventions dans le stricte respect des règles de sécurité du groupe EDF” fait valoir Jean-Pierre Briceno, Président d’EDF Electrotechnics. 

Partager.

Répondre

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Planete Business