Pandémie COVID-19 : le constructeur Renault au bord de la faillite

0

Le constructeur automobile français Renault est aux prises avec les conséquences désastreuses de la pandémie de Covid-19 et doit littéralement “se battre pour sa survie”, a déclaré le ministre français de l’Economie Bruno Le Maire dans une interview au journal Le Figaro, publiée vendredi.

Renault, dont 15% de parts sont détenues par le gouvernement, connaissait des difficultés financières avant même l’épidémie Covid-19, après avoir subi sa première perte nette en 10 ans en 2019 . Lorsqu’un verrouillage de deux mois a été introduit en France à la mi-mars, le constructeur a été contraint de fermer toutes ses usines.

“Je continue de ne dire que la vérité sur la situation des entreprises et des entreprises françaises. Et je dois admettre qu’en ce moment Renault a son existence même en jeu”, a déclaré le ministre.

Le Maire a également précisé qu’il n’avait pas encore signé de document pour fournir un prêt garanti par l’État de cinq milliards d’ euros (plus de 5,4 milliards de dollars) que le constructeur automobile avait demandé pour surmonter les dommages causés par la maladie COVID-19.

Le ministre a ajouté que le gouvernement s’attend à ce que les constructeurs automobiles sollicitant un soutien s’engagent à développer et produire des véhicules électriques, à entretenir des relations équitables avec les entrepreneurs et à mettre en œuvre les technologies les plus avancées sur le territoire français.

Notamment, les ventes de voitures neuves en France ont chuté de 88,8% en avril, selon le rapport du Comité des constructeurs automobiles français (CCFA), publié le 4 mai. Les ventes de voitures en Europe ont baissé de 76,3% en avril.

Selon des informations encore non confirmées publiées mercredi dans le journal français Le Canard enchaîné, Renault prévoit de fermer quatre usines en France, à savoir à Flins, Dieppe, Choisy-le-Roi et Fonderie de Bretagne. Cette décision sera prise dans le cadre d’un programme de réduction des coûts de 2 milliards d’euros, qui sera dévoilé le 29 mai.

Partager.

Répondre

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Planete Business