Le plus grand projet hydroélectrique de France a été mis en service

0

Le 9 octobre 2020, la nouvelle centrale hydroélectrique Romanche-Gavet, le plus grand projet hydroélectrique français, a été mise en service après 10 ans de travaux. L’ouvrage a été inauguré par Jean-Bernard Lévy, président-directeur général du groupe EDF.

L’événement s’est déroulé en présence de Joël Giraud, secrétaire d’État chargé du développement rural auprès du ministre de la cohésion régionale et des relations avec les collectivités territoriales, ainsi que d’élus et de délégués des pouvoirs publics locaux et régionaux.

Avec une capacité de 97 MW, la nouvelle centrale hydroélectrique Romanche-Gavet peut augmenter la production d’électricité de 40% sur le même tronçon que celui tracé par la rivière (La Romanche). Cette structure illustre la volonté de développer l’hydroélectricité, première source d’énergie renouvelable en France et en Europe. Sa production équivaudra à la quantité d’énergie consommée chaque année par les villes de Grenoble et Chambéry (230 000 habitants), grâce à une source d’énergie décarbonée et renouvelable.

Composée d’un nouveau barrage ainsi que d’une nouvelle centrale souterraine dans les profondeurs de la montagne, la centrale hydroélectrique remplace six anciennes centrales et cinq anciens barrages. S’intégrant harmonieusement dans le paysage de la vallée de la Romanche, l’ouvrage protège l’environnement et préserve la biodiversité. La nature a été restaurée le long des berges du barrage en replantant des espèces qui ont été rassemblées dans un rayon de 25 km afin d’empêcher la prolifération de plantes envahissantes.

Le groupe EDF a engagé 400 millions d’euros de dépenses pour le projet de construction. 94% de ces contrats ont été attribués à des entreprises françaises, dont 28% sont situées en Auvergne-Rhône-Alpes. 75% de la structure a été financée par des obligations vertes, soutenant ainsi la transition énergétique. Pendant les périodes les plus chargées, 306 personnes travaillaient en même temps sur le projet. De plus, 74 personnes ont eu la possibilité d’entrer sur le marché du travail.

Cette réalisation majeure est une confirmation tangible de l’expertise d’EDF dans la conception d’installations hydroélectriques innovantes et respectueuses de l’environnement, soutenant le développement des énergies renouvelables. Environ 30 ingénieurs et techniciens du Centre d’Ingénierie Hydraulique (CIH) d’EDF ont travaillé sur les phases de conception et d’ingénierie du projet, suivies par la supervision du projet. L’installation de la Romanche-Gavet est exploitée et entretenue par une équipe d’environ 20 techniciens et ingénieurs d’EDF Hydro Alpes.

Jean-Bernard Lévy, président directeur général du groupe EDF : “La nouvelle centrale hydroélectrique de la Romanche-Gavet témoigne de la capacité d’EDF à développer l’hydroélectricité, la plus importante source d’énergie renouvelable, tout en protégeant l’environnement. La nouvelle centrale illustre l’ancrage d’EDF sur le territoire national et la volonté du Groupe de doubler sa capacité installée d’énergies renouvelables dans le monde sur la période 2015-2030, pour atteindre une capacité de production nette de 50 GW”.

Partager.

Répondre

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Planete Business