BNP Paribas et la BEI volent au secours des PME

0

Le groupe BEI et BNP Paribas lancent une nouvelle opération de titrisation pour soutenir les entreprises françaises confrontées aux conséquences de la crise sanitaire

Le groupe BEI, composé de la Banque européenne d’investissement (BEI) et du Fonds européen d’investissement (FEI), et BNP Paribas ont annoncé la signature d’une titrisation synthétique pour soutenir les petites et moyennes entreprises (PME) et les entreprises françaises à capitalisation moyenne touchées par les conséquences d’une crise pandémique sans précédent.

L’opération, soutenue par le Fonds européen d’investissement stratégique (FESI), consiste en une garantie du Groupe BEI sur un portefeuille existant de prêts aux PME et aux entreprises à capitalisation moyenne. Cette protection du crédit permet à BNP Paribas de libérer une partie des fonds propres réglementaires alloués à ce portefeuille et de déployer 515 millions d’euros de nouveaux prêts aux PME et aux entreprises à capitalisation moyenne en France au cours des deux prochaines années.

Les opérations de financement peuvent prendre la forme de prêts bancaires ou d’opérations de crédit-bail. Les bénéficiaires de ces financements auront accès à des conditions financières favorables via une rétrocession de la BEI.

Cette opération s’inscrit dans le cadre du Fonds européen d’investissement stratégique (FESI), pilier central du Plan d’investissement pour l’Europe. Elle permettra de renforcer le soutien aux PME et aux entreprises à capitalisation moyenne touchées par les conséquences de la crise sanitaire de la COVID-19 en répondant à leurs besoins de trésorerie et de reprise des investissements. En tant qu’opérateur européen reconnu pour son expertise en matière de titrisation synthétique, le FEI a été chargé de structurer l’opération pour le compte de la BEI.

Le commissaire européen à l’économie, Paolo Gentiloni, a déclaré “Cet accord entre le Groupe BEI et BNP Paribas en France, soutenu par le Plan d’investissement pour l’Europe, est une bonne nouvelle pour les PME et les entreprises à capitalisation moyenne durement touchées par la crise du coronavirus. En permettant le déblocage de nouveaux prêts à des conditions favorables pour les entreprises, cet accord est un signal clair de notre soutien indéfectible aux entreprises en ces temps difficiles”.

” Je suis ravi d’annoncer cette nouvelle opération de titrisation avec BNP Paribas “, a déclaré Ambroise Fayolle, vice-président de la BEI. “Face aux conséquences économiques de la crise pandémique, il est de notre responsabilité de renforcer le soutien aux entreprises fragilisées avec une solution adaptée à leurs besoins de financement les plus urgents. Ce faisant, nous contribuerons à préserver l’activité économique et à favoriser la reprise des investissements”.

Alain Godard, directeur général du FEI, a ajouté : “Le FEI est heureux de travailler avec BNP Paribas et la BEI pour offrir un accès supplémentaire au financement aux PME et aux entreprises de taille intermédiaire. La combinaison de l’expertise du FEI en matière de structuration des investissements et de l’efficacité du déploiement des fonds EFSI par la BEI offre à BNP Paribas une solution de financement compétitive qui permettra de stimuler l’offre de financement dans l’économie réelle. En ces temps difficiles, il est important pour nous de travailler avec des partenaires de confiance pour apporter un soutien essentiel aux entreprises françaises”.

“Avec cette opération, nous sommes heureux de pouvoir nous engager à apporter 515 millions d’euros de nouveaux financements à taux réduits aux PME et aux entreprises à capitalisation moyenne au cours des deux prochaines années. Cela nous permet de continuer à proposer des solutions concrètes et efficaces pour aider les entreprises à faire face à la crise sanitaire. Comme nous l’avons fait depuis le début de la pandémie, nous maintiendrons sans relâche notre rôle d’accompagnement et de conseil auprès de nos clients ainsi que tous nos efforts de financement et d’investissement au service de l’économie”, a déclaré Marguerite Bérard, responsable de la Banque de Détail en France et membre du Directoire de BNP Paribas.

Partager.

Répondre

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Planete Business