Union Européenne, vaccination : l’unité s’effrite à Bruxelles

0

La Grande-Bretagne a obtenu les premières doses d’un nouveau vaccin contre les coronavirus fabriqué dans l’UE, ce qui relance le débat en France pour que le pays quitte le bloc.

Charles-Henri Gallois, militant pro-Frexit, qui a commenté la situation, a reproché au bloc sa politique d’une extrême lenteur. L’homme politique français anti-UE a fustigé le bloc européen, jugeant cet appareil politique “inefficace”, alors que la Grande-Bretagne post-Brexit a réussi à se faire livrer sa première commande du vaccin Valneva, produit en France.

M. Gallois a partagé une interview vidéo réalisée avec le PDG de Valneva, Franck Grimaud, qui déclare en effet que le vaccin français sera d’abord livré au Royaume-Uni.

Et le militant pro-Frexit a ensuite tweeté : “Nous disons merci à l’UE.

“Le Royaume-Uni post-Brexit a 3 mois d’avance sur l’Union européenne, lente, antidémocratique et inefficace”.

L’Union européenne risque de voir son économie touchée cette année à hauteur de 90 milliards d’euros si elle ne rattrape pas le rythme des vaccinations COVID-19 dans les autres régions, a montré une étude publiée ce mercredi.

Les gouvernements de l’UE sont sous le feu des critiques en raison de la lenteur du démarrage des vaccinations dans le bloc, les critiques soulignant les progrès réalisés en Grande-Bretagne, en Israël et aux États-Unis comme preuve d’un échec de la planification à Bruxelles.

Pour atteindre l’objectif d’une immunité de 70 % chez les adultes d’ici l’été, l’UE devrait multiplier par six le taux de vaccination, selon l’étude du groupe d’assurance Allianz et de l’assureur Euler Hermes, consultée par Reuters avant sa publication.

Au rythme actuel, l’immunité de groupe ne serait pas atteinte avant 2022, selon l’étude, ajoutant que plus la vaccination de la population européenne sera longue, plus l’économie sera entravée par les restrictions et les blocages.

“Un euro dépensé pour accélérer les vaccinations (grâce aux infrastructures, à l’augmentation de la production de vaccins) pourrait éviter des pertes quatre fois plus importantes”, selon l’étude.

Partager.

Répondre

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Planete Business