La Covid-19 était présente en France en novembre 2019, suggère une étude

0

Les 9 144 échantillons de sérum ont été recueillis entre le 4 novembre 2019 et le 16 mars 2020 auprès de participants vivant dans les 12 régions de France métropolitaine.

Une étude sur des échantillons de sérum de plus de 9 000 adultes français a suggéré que le nouveau coronavirus (Covid-19) pourrait avoir été présent dans le pays dès novembre 2019, car certains échantillons prélevés entre ce mois et janvier 2020 se sont révélés positifs aux anticorps contre le virus.

La recherche, menée par Fabrice Carrat, directeur de l’Institut Pierre Louis d’épidémiologie et de santé publique basé à Paris, a été publiée dans le Journal européen d’épidémiologie le 6 février, rapporte l’agence de presse Xinhua.

Les 9 144 échantillons de sérum ont été recueillis entre le 4 novembre 2019 et le 16 mars 2020 auprès de participants vivant dans les 12 régions de France métropolitaine. Leur âge moyen est de 55 ans et 51 % d’entre eux sont des femmes, indique le rapport.

“Nous avons identifié 353 participants avec un test anti-SARS-CoV-2 IgG positif”, et “des anticorps neutralisants ont été détectés chez 44 participants”, a-t-il déclaré.

Il est frappant de constater que 13 participants présentant des IgG et des anticorps neutralisants positifs ont été échantillonnés entre le 5 novembre 2019 et le 30 janvier 2020, dont sept ont vu leur échantillon de sérum prélevé en novembre 2019.

Les chercheurs pensent que cette étude suggère la présence de Covid-19 en France dès novembre 2019.

Le 7 mai 2020, l’hôpital Albert Schweitzer de Colmar, dans l’Est de la France, a annoncé dans un communiqué que ses radiologues ont examiné 2 456 scanners thoraciques effectués entre le 1er novembre 2019 et le 30 avril 2020, les résultats montrant que le premier cas suspect remontait au 16 novembre 2019.

Le 3 mai 2020, Yves Cohen, chef des services de soins intensifs de deux hôpitaux affiliés à l’AP-HP, a déclaré aux médias que les hôpitaux ont réexaminés des échantillons prélevés sur 24 patients atteints de pneumonie entre décembre 2019 et janvier 2020.

Les résultats ont montré qu’un homme, qui a été admis à l’hôpital le 27 décembre 2019 et qui est maintenant en bonne santé, a été testé positif pour le Covid-19.

Partager.

Répondre

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Planete Business