Le vaccin Covid à dose unique de Johnson & Johnson autorisé dans l’UE

0

L’Agence européenne des médicaments a autorisé le vaccin unidose contre le coronavirus de Johnson & Johnson, donnant ainsi aux 27 pays de l’Union européenne un quatrième vaccin homologué pour tenter d’enrayer la pandémie dans un contexte de stagnation de la campagne de vaccination dans l’Union.

Dans une décision publiée jeudi, l’autorité européenne de réglementation des médicaments a déclaré qu’elle recommandait l’autorisation du vaccin pour tous les adultes de plus de 18 ans “après une évaluation approfondie” des données fournies par J&J, qui a montré que le vaccin répondait aux critères d’efficacité, de sécurité et de qualité.

“Avec ce dernier avis positif, les autorités de l’Union européenne disposeront d’une autre option pour combattre la pandémie et protéger la vie et la santé de leurs citoyens”, a déclaré Emer Cooke, directeur exécutif de l’EMA.

L’EMA a déjà approuvé les vaccins Covid-19 fabriqués par Pfizer-BioNTech, Moderna et AstraZeneca, mais tous ces vaccins nécessitent deux doses, espacées de plusieurs semaines.

Dans sa déclaration, l’EMA a indiqué que le vaccin de J&J était efficace à environ 67 %.

La Food and Drug Administration américaine a approuvé le vaccin J&J fin février.

Les experts de la santé espèrent que le fait de disposer d’un vaccin à dose unique accélérera les efforts visant à immuniser le monde contre le Covid-19, d’autant plus que de nouvelles variantes inquiétantes sont apparues ces derniers mois.

L’Union européenne a du mal à déployer rapidement des vaccins et à immuniser ses citoyens les plus vulnérables.

Elle se classe loin derrière des pays comme Israël, la Grande-Bretagne, le Chili et les États-Unis.

L’Europe a enregistré un million de nouveaux cas de Covid-19 la semaine dernière, soit une augmentation de 9 % par rapport à la semaine précédente et un revirement qui met fin à une baisse de six semaines des nouvelles infections.

Le bureau européen de l’Organisation mondiale de la santé a attribué cette augmentation en partie à des variantes du virus, dont une, identifiée pour la première fois en Grande-Bretagne, serait 50 % plus transmissible.

Partager.

Répondre

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Planete Business