Crossbay acquiert un portefeuille français de 60 millions d’euros dans le domaine de la logistique du dernier kilomètre

0

Crossbay, la première plateforme paneuropéenne de logistique urbaine à cibler les centres de distribution à usage unique, a acquis un portefeuille de 60 millions d’euros, entièrement loué, composé de neuf propriétés situées en France, dans le cadre d’une transaction hors marché.

Tous les actifs sont situés dans des emplacements de premier ordre dans les principales villes françaises, notamment Paris, Lyon, Nantes et Orléans.

Ce portefeuille de 50 000 m² s’appuie sur la présence croissante de Crossbay en France, qui reste un marché cible clé pour les acquisitions, la plateforme visant 500 millions d’euros d’actifs sous gestion en France dans les deux prochaines années.

Crossbay dispose d’une équipe française de sept personnes, ayant récemment recruté Augustin Olivier de STAM Europe, où il était gestionnaire d’investissement spécialisé dans l’immobilier logistique.

Marco Riva, responsable de Crossbay et de la logistique chez MARK, déclare : “L’acquisition hors marché d’un portefeuille logistique de premier ordre en pleine pandémie témoigne de la force et des capacités de l’équipe française de Crossbay.

“Nous avons investi massivement dans la création d’un véritable réseau paneuropéen d’équipes sur le terrain capables de trouver des opportunités attractives comme celles-ci et, suite à notre levée de fonds réussie l’année dernière et à la facilité de crédit avec Citi, nous cherchons à développer l’empreinte de Crossbay sur les principaux marchés d’Europe occidentale tels que la France.”

Lancé en mai 2020 par MARK, le principal gestionnaire d’investissements immobiliers en private equity, Crossbay a été conçu pour permettre aux investisseurs institutionnels tels que les fonds de pension et les assureurs d’accroître leur exposition au secteur de la logistique du dernier kilomètre, qui connaît une croissance rapide.

En décembre, MARK a annoncé une levée de fonds réussie pour Crossbay, en obtenant 550 millions d’euros d’engagements de capitaux propres de la part d’un éventail mondial d’investisseurs. Parmi les investisseurs figuraient le Townsend Group, CBRE GI, Crédit Suisse, Nuveen et QInvest LLC.

Cette levée de fonds a été suivie d’une facilité de crédit de 400 millions d’euros accordée par la banque d’investissement Citi en janvier pour aider à financer la croissance et l’expansion de la plateforme.

Crossbay se concentre spécifiquement sur les centres de distribution à usage unique situés dans des lieux dont le trajet jusqu’au centre de la ville la plus proche ne dépasse pas 90 minutes. Les actifs à locataire unique nécessitent une gestion d’actifs moins intensive que les unités industrielles multi-louées et sont moins exposés aux performances de l’économie en général que les grands entrepôts.

Le portefeuille de 500 000 m² de la plateforme accueille une base de locataires de haut niveau, comptant parmi ses occupants des fournisseurs de services logistiques de premier plan tels que FedEx et DHL, ainsi que de grandes marques de commerce électronique comme Amazon.

Le secteur de la logistique du dernier kilomètre a connu une croissance accélérée grâce à Covid-19, les fermetures répétées ayant initié de nouveaux groupes démographiques aux achats en ligne.

Dans les cinq plus grandes économies d’Europe – France, Allemagne, Italie, Royaume-Uni et Espagne, qui sont tous des pays où Crossbay est présent – la valeur combinée des ventes en ligne devrait dépasser 345 milliards d’euros d’ici 2023, selon Mintel.

Plus largement, en Europe occidentale, les ventes en ligne devraient représenter 15,6 % des ventes totales d’ici 2023, selon GlobalData. Ce chiffre est en hausse par rapport aux 9,7 % seulement enregistrés en 2019.

Partager.

Répondre

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Planete Business