La part irlandaise du fonds européen post-Brexit pourrait être réduite

0

L’Irlande devait recevoir un peu moins d’un milliard d’euros de ce fonds sous forme de préfinancement en 2021.

La part de l’Irlande dans le fonds européen de compensation pour le Brexit, doté de 5 milliards d’euros, serait réduite en vertu des propositions françaises visant à modifier le mode de calcul des paiements. Cette décision risque de retarder l’arrivée des fonds, car elle a entraîné la réouverture des négociations sur la question entre les États membres.

L’Irlande devait recevoir un peu moins d’un milliard d’euros du fonds sous forme de préfinancement cette année, avec la possibilité d’un complément ultérieur. Il s’agit de la part la plus importante allouée à un État membre dans le cadre de ce fonds, qui a été adopté l’année dernière pour soutenir les pays de l’UE les plus durement touchés par le Brexit.

Mais la méthode de calcul de la part de chaque pays proposée par la Commission européenne n’a pas été approuvée par les gouvernements des États membres, et Paris a proposé une “clé de répartition” différente qui permettrait d’attribuer des fonds supplémentaires à des États plus grands comme la France, l’Espagne et l’Italie.

Selon les calculs de l’eurodéputé belge Pascal Arimont, rapporteur du Parlement européen sur la réserve d’ajustement au Brexit, cette mesure se ferait au détriment de 14 autres pays et frapperait le plus durement l’Irlande, en retirant 200 millions d’euros du milliard d’euros qui devait arriver cette année.

Partager.

Répondre

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Planete Business