EDF et SNCF se lient autour d’un contrat d’achat d’électricité d’origine solaire

0

La construction de la centrale solaire devrait commencer cette année. Elle fournira de l’électricité à SNCF Energie, l’unité de la SNCF, sur une période de 20 ans.

EDF Renouvelables, la branche énergie renouvelable de l’électricien français EDF, fournira à SNCF Energie, une unité de SNCF Voyageurs qui fait elle-même partie de l’opérateur ferroviaire français SNCF, l’électricité produite par une centrale photovoltaïque de 20 MW située sur les communes de Lachapelle-Auzac et Souillac, dans le département du Lot, dans le cadre d’un contrat d’achat d’électricité de 20 ans.

La construction de la centrale solaire débutera cette année, pour une mise en service prévue en 2023, précise un communiqué commun des deux entreprises.

La production annuelle de la centrale devrait s’élever à 25 GWh, ce qui correspond à environ la moitié de la consommation électrique nécessaire à la circulation des TGV entre Paris et Lille chaque année, a précisé EDF.

SNCF Voyageurs a déclaré que le projet s’inscrit dans son ambition d’atteindre 40 à 50% d’énergie renouvelable dans son mix de consommation électrique pour la traction des trains d’ici 2025. Pour y parvenir, SNCF Energie est engagée dans des négociations avec différents développeurs et producteurs d’énergie renouvelable. L’objectif est de développer des AAE couvrant jusqu’à 20% de la consommation d’électricité pour la traction des trains.

EDF a déclaré que la centrale solaire de 20 MW contribuera à son plan solaire, qui vise à faire du groupe l’un des leaders du solaire en France, avec un objectif de 30% de part de marché en 2035. “Nous sommes très heureux de signer, avec le groupe SNCF, notre premier CAE d’entreprise en France pour un nouvel actif”, a déclaré le PDG de l’entreprise, Jean-Bernard Lévy. “Ce succès démontre une fois de plus notre capacité à proposer des solutions compétitives et innovantes à nos clients en matière de transition énergétique [le].” Le projet s’inscrit dans la stratégie CAP 2030, qui vise à plus que doubler la capacité renouvelable du groupe EDF, de 28 GW à 60 GW, entre 2015 et 2030.

“Cette signature par SNCF Energie s’inscrit dans la volonté de l’ensemble du groupe SNCF et des cheminots de faire du train la solution ultime de mobilité durable”, a déclaré Jean-Pierre Farandou, PDG du groupe SNCF. “Nous sommes fiers de contribuer, à travers ce contrat signé avec le groupe EDF, à la création de capacités solaires photovoltaïques supplémentaires en France, qui participeront à la réduction des émissions de gaz à effet de serre en France et en Europe.”

Partager.

Répondre

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Planete Business