Les Landes retardent la levée des restrictions sanitaires liées au Covid-19, dans un contexte de progression du variant Delta

0

Les Landais devront attendre au moins une semaine de plus avant que les restrictions relatives au Covid-19 ne soient levées, en raison des craintes liées à la propagation de la variante Delta du virus.

Au jour où le reste de la France métropolitaine a franchi une quatrième étape dans la levée des restrictions, les autorités du département des Landes ont annoncé qu’elles maintenaient les niveaux de restriction en place depuis le 9 juin.

La dernière étape consiste en la levée d’un certain nombre de restrictions autour des grands événements et des foules, ainsi qu’en un transfert de responsabilité aux autorités locales sur des questions telles que les restrictions pour les bars, les cafés et les festivals.

Dans l’ensemble de la France, les tendances sanitaires vont dans le bon sens, le nombre de cas et d’hospitalisations continuant à baisser, mais la situation s’est quelque peu stabilisée dans les Landes, sur la côte atlantique du sud-ouest du pays.

En conséquence, le Préfet a décidé de maintenir les restrictions existantes jusqu’au 6 juillet au moins, en fonction de la situation sanitaire locale.

“La situation est stabilisée, avec un taux d’incidence qui oscille autour de 50 cas pour 100.000 personnes.

“Ce n’est pas particulièrement grave, mais c’est particulièrement atypique par rapport au reste de la France”, a déclaré le préfet Cécile Bigot-Dekeyzer lors d’une conférence de presse mercredi, une semaine après que le Premier ministre Jean Castex et le ministre de la Santé Olivier Véran se soient rendus dans le département alors que les cas augmentaient.

Le taux d’incidence enregistré dans les Landes le mardi 29 juin était de 48 cas pour 100 000 habitants, selon le site internet français Covid Tracker – en dessous du seuil d’alerte de 50, mais bien au-dessus de la moyenne nationale de 19.

Entre-temps, la moitié de la population française totale a reçu une première dose de vaccin. Au total, 33,5 millions de personnes ont reçu une première dose de vaccin Covid-19, et 22,8 millions, soit 32,4 % de la population, sont entièrement vaccinées.

Malgré la baisse des chiffres concernant le Covid-19, l’inquiétude concernant la propagation de la variante Delta, contagieuse, demeure. Elle représente désormais 20 % des nouveaux cas en France et “devient progressivement dominante”, a averti Mme Véran sur Franceinfo mardi.

Partager.

Répondre

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Planete Business