France : pénurie de constructeurs pour les projets de rénovation immobilière

0

Si vous avez des projets de construction, vous risquez d’avoir du mal à trouver un constructeur cette année, après une forte hausse de la demande, les propriétaires français entreprenant des travaux de rénovation et d’amélioration de leurs biens.

Les installateurs de piscines connaissent également une période faste, avec près de 200 000 sondages installés rien que l’année dernière.

Les constructeurs français ont été tout aussi occupés au cours des six premiers mois de cette année qu’avant la pandémie, selon une étude de la Confédération de l’artisanat et des petites entreprises du bâtiment (Capeb) publiée mardi.

La croissance du secteur du bâtiment a été portée par la rénovation énergétique, qui a augmenté de 3,3 % au premier semestre par rapport à la même période en 2019.

Dans l’ensemble, l’entretien et la rénovation ont augmenté de 2,2 % par rapport aux chiffres d’avant la pandémie.

“Le fait d’être confiné et de travailler à domicile a incité les Français à changer leur logement pour mieux vivre”, a déclaré Jean-Christophe Repon, président de la Capeb.

Financement public de la rénovation énergétique

La croissance de la rénovation énergétique – qui comprend les travaux de modernisation et d’économie d’énergie – est essentielle pour que la France respecte ses engagements en matière de changement climatique, car les bâtiments représentent 28 % de ses émissions de gaz à effet de serre, a écrit Andreas Rudinger de l’Institut du développement durable et des relations internationales dans un article publié l’année dernière.

La France encourage activement les gens à entreprendre des projets de rénovation énergétique. En janvier, le gouvernement a ouvert son programme MaPrimeRenov‘ – qui offre des subventions allant jusqu’à 20 000 euros pour rendre les propriétés plus efficaces sur le plan énergétique – à tous les propriétaires, y compris pour les résidences secondaires.

Environ 200 000 personnes ont demandé des subventions en 2020, lorsque le dispositif était réservé aux ménages à revenus modestes, mais le gouvernement prévoit d’aider 800 000 propriétaires supplémentaires en 2021, a déclaré la ministre du Logement Emmanuelle Wargon au Parisien en avril.

Partager.

Répondre

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Planete Business