La France va étendre l’obligation du Pass Sanitaire, le projet de loi est en cours de préparation

0

Le Premier ministre français, Jean Castex, a annoncé lundi que les autorités du pays préparaient un projet de loi visant à étendre l’obligation du Pass Sanitaire.

Selon le journal français Le Parisien, le nouveau projet de loi visant à étendre cette obligation sera présenté le 13 octobre au Conseil des ministres.

Commentant cette décision, M. Castex a déclaré que, même s’il peut sembler paradoxal de prolonger la règle du laissez-passer sanitaire au moment où tout le monde parle d’assouplir les restrictions, les citoyens doivent toujours garder ce laissez-passer sur eux lorsqu’ils se rendent dans certains lieux afin d’éviter une recrudescence des cas d’infection par le COVID-19.

L’extension du projet de loi fait également suite à la suggestion du président Emmanuel Macron, qui a déclaré que les restrictions pourraient être assouplies dans certaines régions où les taux d’infection par le coronavirus sont en baisse constante.

Le passeport santé a été introduit en juin dernier par les autorités du pays après l’approbation par le Parlement d’un projet de loi exigeant que toute personne se trouvant sur le territoire national soit en possession d’un certificat de vaccination, d’une preuve de guérison de la maladie ou d’un résultat négatif d’un test de dépistage du coronavirus effectué récemment, afin d’avoir accès aux bars, restaurants, hôpitaux, centres commerciaux, avions, trains, etc.

Toutefois, l’obligation de détenir un laissez-passer sanitaire pour accéder à certains lieux publics est devenue pleinement opérationnelle en août.

Même si les personnes qui détiennent un résultat négatif à un test effectué récemment sont soumises aux mêmes règles que celles qui ont été vaccinées ou qui se sont rétablies de la maladie, M. Macron a suggéré que tout le monde se fasse vacciner, car il est plus pratique de présenter un certificat de vaccination que de subir un test COVID-19 toutes les 48 heures.

” Le Pass Sanitaire est mis en place dans le cadre du plan national de réouverture. Il permet de limiter les risques de propagation des épidémies, de minimiser la probabilité de contamination dans les situations à risque, et donc la pression sur le système de santé tout en permettant de maintenir ouvertes certaines activités ou certains lieux en complément des protocoles sanitaires propres à chaque secteur individuel”, peut-on lire dans le communiqué du gouvernement.

Les touristes doivent également être titulaires du passeport sanitaire pour pouvoir accéder à certains lieux et services.

En outre, à l’exception de la population adulte, à partir du 30 septembre, le passeport sanitaire sera également obligatoire pour tous les jeunes de 12 à 17 ans qui souhaitent accéder à certains lieux et événements.

Les mineurs âgés de 12 à 16 ans n’ont besoin que du consentement d’un seul de leurs parents pour se soumettre à un test ou se faire vacciner avec le COVID-19. Alors que les plus de 16 ans peuvent décider eux-mêmes s’ils veulent se faire vacciner.

D’après les chiffres récents fournis par le gouvernement français, environ 50 millions de personnes ont reçu au moins une dose unique du vaccin contre le COVID-19.

Partager.

Répondre

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Planete Business