Un designer français crée une voiture à énergie solaire qui peut également alimenter un logement

0

Le prototype est actuellement utilisé par un couple qui affirme qu’en plus de leur permettre de se déplacer, le véhicule leur fournit les deux tiers de l’électricité dont ils ont besoin à la maison.

Le véhicule est alimenté par l’énergie solaire et peut même alimenter votre maison lorsqu’il n’est pas utilisé.

Un Français a mise au point ce qui pourrait être la “voiture solaire du futur”, celle-ci pouvant atteindre une vitesse de 80 km/h et alimenter votre maison lorsqu’elle n’est pas utilisée.

Le designer industriel Tobias Demantke, basé à Matour en Saône-et-Loire, a testé son prototype de véhicule, qui peut transporter quatre à cinq personnes et possède un toit de panneaux solaires de 8 m2.

Il a été créé à partir de chutes de matériaux de construction, comme le bois et le plexiglas.

Il explique : “Nous avons effectué une journée d’essai avec des batteries presque vides, et nous avons réussi à parcourir près de 100 km en utilisant uniquement les panneaux solaires. [Sur cette base], nous serions en mesure de parcourir plus de 300 000 km par an !”

Lorsqu’elle n’est pas utilisée, la voiture peut également devenir une source d’électricité pour la maison, grâce à une simple rallonge et un système de batterie adapté.

Le véhicule prototype est actuellement utilisé par les résidents Vincent Rouzé et Marie-Laure Schneuwly, qui affirment que la voiture produit à elle seule deux tiers de l’électricité dont ils ont besoin pour alimenter leur maison.

Ils décrivent la voiture comme une utilisation “positive” de l’énergie et la considèrent comme une véritable alternative aux moteurs à combustion polluants.

M. Rouzé a déclaré à France 3 : “Ce véhicule est vraiment vertueux. Il est léger, et alimenté par l’énergie solaire. Si – combiné à cela – tout le monde utilisait un peu moins sa voiture, on envisage vraiment que cela puisse contribuer à la lutte contre le changement climatique.”

L’inventeur M. Demantke a déclaré que “nous devons tous changer la façon dont nous nous déplaçons”, et que “revendre des véhicules à essence dont nous avons remplacé le moteur par des batteries” ne suffit pas.

Il a décidé de ne pas breveter sa conception, et de la rendre publique. Il a déclaré : “Nous l’avons rendu public afin qu’il soit profitable à tous, en raison des améliorations qu’il apporterait à notre environnement et à notre vie future.”

Il appelle maintenant les entreprises et les fabricants à prendre son prototype et à produire un modèle à grande échelle.

Partager.

Répondre

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Planete Business