L’hydrolienne de 1MW de Sabella commence à exporter de l’énergie en France

0

La société française Sabella a commencé à exporter de l’électricité vers le réseau de l’île d’Ouessant, suite au redéploiement de son hydrolienne D10 dans le passage du Fromveur.

Après une relance réussie de l’hydrolienne D10 en avril 2022, et sa reconnexion au réseau électrique de l’île d’Ouessant, la troisième campagne d’essais de la turbine a débuté comme prévu après une période de tests et de réglages, a informé Sabella.

Les améliorations apportées à la turbine ces derniers mois, notamment la modification des connecteurs d’exportation et le lissage de la production électrique terrestre, ont permis à Sabella de commencer à exporter de l’électricité propre sur le réseau de l’île.

La fonction de lissage, développée en partenariat avec le Syndicat d’Energie et d’Equipement du Finistère (SDEF) et l’ENTECH dans le cadre du projet européen Interreg ICE (piloté par l’agence régionale d’innovation et de développement économique Bretagne Développement Innovation), fait l’objet d’un premier test in situ sur la turbine de Sabella.

L’innovation serait une avancée majeure, sachant que la production électrique d’une hydrolienne génère de brèves perturbations du signal induites par les mouvements naturels de la houle ou les turbulences du courant, qui doivent être stables pour permettre le déploiement des technologies marines à grande échelle.

Le lissage permet donc d’améliorer grandement la qualité du courant électrique injecté dans le réseau de l’île, assurant la stabilité des performances pour l’opérateur ENEDIS.

L’exportation d’électricité verte de la turbine D10 vers le réseau de l’île augmentera progressivement au cours des prochaines semaines en coordination avec ENEDIS – de 100 kW à la capacité d’injection maximale autorisée par le réseau, selon Sabella.

Par ailleurs, l’hydrolienne fournira de l’énergie verte au festival Ilophone 2022 qui se déroulera en septembre prochain sur l’île d’Ouessant, après deux ans d’interruption due à COVID-19.

Fanch Le Bris, administrateur délégué de SABELLA, a déclaré : ” La principale innovation testée lors de cette nouvelle campagne en mer est bien sûr la fonction de lissage de notre production électrique, qui doit garantir au gestionnaire du réseau ENEDIS une qualité constante de l’électricité injectée sur le réseau de l’île d’Ouessant.

“Nous sommes très satisfaits de cette évolution technologique, avec des performances obtenues supérieures aux exigences de l’exploitant. Ce succès est de très bon augure pour nos futurs projets dans les zones hors réseau qui nécessiteront la mise en œuvre de ce type de fonction, permettant de stabiliser ces réseaux, souvent plus fragiles que les grands réseaux interconnectés.”

Partager.

Répondre

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Planete Business