Le G7 accepte d’étudier la possibilité de plafonner le prix du pétrole russe

0

Les puissances économiques du Groupe des Sept (G7) ont décidé d’étudier la possibilité d’imposer une interdiction de transport du pétrole russe vendu au-delà d’un certain prix, ont-ils déclaré mardi, dans le but d’épuiser le trésor de guerre de Moscou.

La guerre en Ukraine et ses retombées économiques dramatiques, en particulier la flambée des prix des denrées alimentaires et de l’énergie, ont dominé le sommet du groupe des riches démocraties qui s’est tenu cette année dans un château des Alpes bavaroises.

Un plafonnement des prix du pétrole accentuerait la pression occidentale existante sur la Russie en raison des sanctions, qui, selon le chancelier allemand Olaf Scholz, resteront en vigueur jusqu’à ce que le président russe Vladimir Poutine accepte l’échec en Ukraine.

“Il n’y a qu’une seule issue : que Poutine accepte que ses plans en Ukraine ne réussissent pas”, a déclaré M. Scholz lors de la conférence de presse de clôture du sommet du G7 de trois jours qu’il a accueilli.

L’idée derrière ce plafond est de lier les services financiers, les assurances et l’expédition de cargaisons de pétrole à un prix plafond. Un expéditeur ou un importateur ne pourrait obtenir ces services que s’il s’engage à respecter un prix maximum fixé pour le pétrole russe.

“Nous invitons tous les pays partageant les mêmes idées à envisager de nous rejoindre dans nos actions”, ont déclaré les dirigeants du G7 dans leur communiqué.

Le G7 envisage le plafonnement des prix comme un moyen d’empêcher Moscou de tirer profit de son invasion de l’Ukraine, qui a entraîné une forte hausse des prix de l’énergie, sapant ainsi les efforts déployés par l’Occident pour limiter les importations de pétrole et de gaz russes.

Les recettes d’exportation du pétrole russe ont augmenté en mai malgré la baisse des volumes, a indiqué l’Agence internationale de l’énergie dans son rapport mensuel de juin.

Partager.

Répondre

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Planete Business