La France nomme un nouveau ministre délégué au numérique avec un portefeuille élargi

0

Suite au remaniement gouvernemental, Jean-Noël Barrot a été nommé ministre délégué à l’économie numérique, un poste qui, selon les acteurs de la tech, faisait défaut dans le pays.

La nouvelle liste des membres du gouvernement a été annoncée lundi 4 juillet, deux semaines après le second tour des élections législatives, qui a vu certains ministres battus dans le scrutin d’assemblée.

La nomination d’un ministre chargé du numérique dans le gouvernement de la Première ministre Elisabeth Borne a été saluée par les acteurs de la technologie qui ont critiqué le gouvernement précédent pour ne pas avoir un ministre exclusivement dédié aux questions numériques.

M. Barrot s’est engagé à continuer à travailler pour “faire de la France une grande nation numérique” lors de la cérémonie d’accueil des nouveaux ministres lundi à Bercy.

Contrairement à Cédric O, son prédécesseur opérant sous le titre de Secrétaire d’Etat, le ministre délégué aura un siège à toutes les réunions du Conseil des ministres. O n’était invité à une séance du Conseil que si le sujet abordé le concernait.

“C’est une bonne nouvelle car, d’un point de vue protocolaire, un ministre délégué pourra avoir plus de poids dans les négociations interministérielles qu’un secrétaire d’État. Il disposera d’une équipe plus importante pour l’épauler et pourra compter sur la puissante administration qu’est Bercy”, indique l’organisation de startups France Digital dans un communiqué.

L’intitulé comporte à nouveau le terme “télécommunications”, alors que le portefeuille parle de “communications électroniques” depuis 2004.

En revanche, le terme “souveraineté” n’apparaît pas dans le nouvel intitulé alors qu’il reste dans le périmètre du ministère de l’économie, des finances et de la souveraineté industrielle et numérique dirigé par Bruno Le Maire – le ministère de tutelle du nouveau portefeuille du numérique.

Partager.

Répondre

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Planete Business