Bruno Le Maire entame des discussions sur les subventions vertes pour les produits de l’UE dans le cadre de la loi IRA

0

Le ministre français des Finances, Bruno Le Maire, a déclaré lundi qu’il avait entamé des discussions avec ses homologues pour voir si les “produits verts” fabriqués dans l’UE et vendus aux États-Unis pourraient bénéficier de la nouvelle loi sur la réduction de l’inflation (IRA).

Il a précisé qu’il avait déjà entamé le travail de suivi avec la secrétaire américaine au Trésor, Janet Yellen, après que le président français Emmanuel Macron a fait part des préoccupations européennes concernant l’IRA lors de son voyage à Washington.

L’IRA est un projet de loi de 430 milliards de dollars (404 milliards d’euros) qui offre des subventions massives aux produits fabriqués aux États-Unis et vise à lutter contre la crise climatique.

“Nous avons (…) ouvert la discussion avec nos amis américains (…)” pour vérifier si certains produits européens vendus aux États-Unis comme les batteries de véhicules électriques pourraient aussi bénéficier de l’IRA, a déclaré Bruno Le Maire à la radio France Inter.

“Et nous allons regarder tous les produits industriels verts pour voir s’ils peuvent bénéficier de cette législation américaine”, a ajouté M. Le Maire, précisant qu’il coordonnait les prochaines actions avec le ministre allemand de l’Économie Robert Habeck, avec qui il s’était entretenu ce week-end.

Emmanuel Macron en visite aux États-Unis la semaine dernière

Le président américain Joe Biden et M. Macron ont convenu, lors d’une visite d’État la semaine dernière, de “régler” les problèmes découlant de la législation américaine qui prévoit des subventions pour les produits fabriqués aux États-Unis, a déclaré M. Macron après le voyage.

Les dirigeants européens affirment que le paquet législatif signé par Joe Biden en août est injuste pour les entreprises non américaines et porterait un coup sérieux à leurs économies, alors que l’Europe doit faire face aux retombées de l’invasion de l’Ukraine par la Russie en février.

Partager.

Répondre

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Planete Business