609 millions d’euros de prêts approuvés par l’AFD à destination du Bangladesh

0

La France et le Bangladesh se réjouissent de la poursuite de la coopération entre l’AFD et le DRE bangladais.

En 2022, l’AFD et la Division des Relations Economiques du gouvernement du Bangladesh ont signé un accord de pays hôte pour l’établissement des activités de l’AFD au Bangladesh, résultat fructueux d’années de négociations entre les gouvernements français et bangladais.

Il s’agit d’une étape cruciale qui intervient après 10 ans d’activité et plus de 20 projets financés dans le pays, indique un communiqué de presse mardi.

Le Groupe Agence Française de Développement (AFD) est une institution financière publique qui finance, accompagne et accélère les transitions vers un monde plus juste et plus durable.

L’AFD devenue un partenaire majeur du développement du Bangladesh

Pour l’année 2022, 278,3 millions d’euros de prêts et de subventions ont été approuvés, et un montant sans précédent de 183,5 millions d’euros a été décaissé.

” L’AFD a plus que doublé le montant de ses financements au cours des trois dernières années. Cela ne fait que témoigner de la confiance entre nos deux pays, la France et le Bangladesh. C’est aussi grâce aux efforts d’acteurs dévoués, le personnel de l’AFD et nos collègues de la Division des relations économiques du ministère des Finances du Bangladesh, que tout cela a été possible.

“Nous nous réjouissons de la poursuite de la coopération entre l’AFD et l’ERD, nos deux pays, pour le bénéfice des citoyens du Bangladesh que nos deux gouvernements servent”, a déclaré Benoit Chassatte, directeur pays de l’AFD pour le Bangladesh.

Les totaux pour les années cumulées 2021-2022 sont : 609 M€ de prêts et subventions approuvés par le Conseil de l’AFD, 543 M€ de prêts et subventions signés et 313 M€ décaissés.

Au total, depuis le début de son intervention au Bangladesh en 2012/2013, le Conseil de l’AFD a approuvé un montant cumulé de 1 420 M€ de prêts et subventions concessionnels pour le Bangladesh.

Au Bangladesh, l’AFD intervient dans une variété de secteurs.

Il s’agit de l’énergie, de l’eau, de l’assainissement, des transports publics, de la santé, de la sécurité et de la protection sociale et tous les projets doivent présenter un haut niveau de bénéfice climatique.

L’AFD finance des projets appartenant au gouvernement, à des entreprises publiques ou à des municipalités. Les industries du secteur privé peuvent bénéficier d’un prêt concessionnel de l’AFD par le biais de lignes de crédit auprès de banques publiques ou d’institutions financières telles que la Bangladesh Bank, IDCOL ou BIFFL.

L’AFD entretient une relation étroite avec plusieurs autres partenaires de développement tels que la Banque mondiale, la Banque asiatique de développement, l’Union européenne, la KfW et la BEI.

Un certain nombre de projets sont cofinancés avec une ou plusieurs de ces institutions.

L’AFD explore de nouvelles localisations et de nouveaux secteurs au Bangladesh.

Elle envisage de financer un projet d’assainissement à Chittagong et cherche à contribuer au développement de l’économie bleue.

Partager.

Répondre

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Planete Business