Caterpillar va fermer son unique usine belge

Le constructeur d’engins de chantier américain Caterpillar est sur le point de fermer son unique site belge de Gosselies, dans la banlieue de Charleroi (sud). L’usine emploie actuellement 2000 salariés.

La firme américaine a ainsi déclaré que le site allait complétement fermer. L’annonce a été faite lors d’un conseil d’entreprise extraordinaire, selon des propos d’Antonio Cocciolo, représentant local de la fédération fédérale des travailleurs de Belgique (FGTB).

Plan mondial de restructuration

Caterpillar avait de son côté indiqué qu’il souhaitait allouer les volumes de production de ce site vers d’autres usines, notamment en France, à Grenoble, ainsi qu’à d’autres sites en dehors de l’Europe. Au final, près de 2000 emplois sont menacés à Gosselies.

Cette décision est reliée au plan de restructuration mondial de la firme annoncé en septembre 2015. Le constructeur souhaite réduire drastiquement ses coûts.

Le site avait déjà connu un « plan industriel » en 2013, celui-ci avait donné lieu à environ 1 400 suppressions de postes.

CE MOIS-CI

ARCHIVES