Quiksilver devient Boardriders

La société qui détient les marques de vêtements destinés aux sports de glisse Quicksilver et Roxy a été renommée Boardriders, une modification qui met un point d’orgue au plan de restructuration officialisée il y a un an.

Ode à la glisse

Cette nouvelle appellation se veut être une évocation de l’ensemble des marques que possède l’entreprise : Quiksilver, Roxy et DC Shoes. Une manière de les englober dans la culture et l’héritage du « boardriding », nom qui désigne les sports de glisse dans la langue de Shakespeare, explique le groupe via un communiqué partagé cette semaine.

Il s’agit également pour de signaler l’entrée dans un nouvelle phase de transformation et de son évolution vers la croissance, poursuit le groupe dans son communiqué, qui utilisait jusque ici le nom de Quicksilver.

Fondé en 1969 en Australie, mais désormais basé en Californie, le groupe avait placé en septembre 2015 sa filiale américaine sous la protection du fameux chapitre 11 de la loi en rapport avec les faillites. Une initiative qui permet à une société qui fait face à des difficultés de continuer de fonctionner en étant protégée de ses créanciers.

CE MOIS-CI

ARCHIVES