Gaz : Engie sanctionné pour abus de position dominante

Engie (ex-GDF Suez) a reçu une sanction de la part de l’Autorité de la concurrence pour abus de position de dominante sur le marché du gaz dans l’Hexagone. L’énergéticien devra ainsi payer une amende de 100 millions d’euros.

Le gendarme de la concurrence note qu’Engie a notamment fait usage de son fichier de clients éligibles à la tarification réglementée de vente pour le gaz naturel – des données détenues en raison de sa qualité d’opérateur historique – et ses infrastructures commerciales dédiées à ces tarifications, en vue de vendre à des clients particuliers et professionnels des offres de fourniture en énergie gazière à prix de marché.

Argument commercial trompeur

Toujours selon l’Autorité de la concurrence, Engie aurait usé d’un argument commercial trompeur selon lequel la fourniture serait beaucoup plus sécurisée par son biais que par le biais du réseau de ses concurrents.

Engie n’a pas contesté les faits en indiquant directement vouloir transiger avec le régulateur. Ce dernier avait à l’origine été saisi par Direct Energie et l’association de consommateurs UFC-Que Choisir.

CE MOIS-CI

ARCHIVES