Obsolescence programmée : première plainte déposée en France contre des marques d’imprimantes

L’association Halte à l’Obsolescence Programmée (HOP) accuse plusieurs fabricants d’imprimantes de raccourcir la durée de vie de leurs équipements de façon délibérée. Canon, HP ou Epson sont notamment visées par ces accusations.

Premier cas en France

Il s’agit de la première action de ce genre en France, selon l’association Halte à l’Obsolescence Programmée (HOP).

Créée en 2015, HOP se spécialise dans la lutte contre l’obsolescence programmée, technique consistant à raccourcir sciemment la durée de vie d’un appareil pour inciter le consommateur à acheter plus que de raison.

Une plainte a donc été déposée par l’association auprès du Procureur de la République de Nanterre, celle-ci vise plusieurs célèbres marques d’imprimantes.

Ainsi, Canon, HP, Brother et surtout Epson sont accusées par HOP d’avoir volontairement mis en place une stratégie pour raccourcir délibérément la durée de vie de leurs imprimantes et cartouches.

CE MOIS-CI

ARCHIVES