La Banque de France réduit son estimation pour la croissance

0

L’économie française a connu une croissance moins rapide que prévue au premier trimestre de l’année, a déclaré ce mercredi 11 avril la Banque de France, principalement en raison d’un ralentissement de l’activité manufacturière.

La banque centrale a réduit son estimation de croissance de 0,4% à 0,3%. Une source a déclaré qu’elle ne modifierait pas ses prévisions pour l’année entière.

Les données françaises reflètent une baisse plus importante de l’économie de la zone euro. Lundi, le membre du directoire de la Banque centrale européenne, Benoit Coeure, a déclaré que le bloc connaissait une correction largement anticipée, plutôt qu’un ralentissement, après que les taux de croissance aient atteint des sommets jamais égalés en plusieurs années.

L’indicateur du climat des affaires de la Banque de France pour l’industrie manufacturière est passé de 105 points le mois précédent à 103 points en mars, avec une forte baisse des commandes, les livraisons ont en effet ralenti.

Les chefs d’entreprise s’attendaient à une croissance modérée de la production industrielle en avril, a indiqué l’institution bancaire.

Son indicateur équivalent pour le secteur des services du pays est resté stable à 103 points, se situant autour de son plus haut niveau depuis mai 2011, et la banque centrale a indiqué que les niveaux de personnel ont continué d’augmenter assez rapidement.

Partager.

Répondre

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Planete Business
Assign a menu in the Left Menu options.
Assign a menu in the Right Menu options.