L’agence spatiale française promet un coup de pouce de 10 millions d’euros à l’économie guyanaise

0

L’agence spatiale française CNES a décidé d’allouer 10 millions d’euros supplémentaires au développement économique et social de la Guyane, territoire sud-américain abritant le port spatial européen.

Important acteur de l’économie de la Guyane

Cette augmentation de budget, annoncée le 27 juillet dernier, intervient un peu plus d’un an après la plus grande manifestation populaire en 71 ans d’histoire en Guyane. Les manifestants avaient bloqué l’accès au Centre spatial guyanais (CSG) pendant cinq semaines au printemps dernier pour attirer l’attention sur le faible niveau de vie de la Guyane par rapport à la métropole.

Le CNES, opérateur du port spatial, avait déjà consacré 40 millions d’euros de 2014 à 2020 à des programmes économiques et sociaux en Guyane française. L’augmentation à 50 millions d’euros – budgétisée dans le cadre du même «plan d’action Phèdre II» de six ans – prévoit un financement accru pour les programmes éducatifs et vise à accroître la contribution de l’industrie spatiale dans l’économie locale.

Le taux de chômage en Guyane française oscille autour de 20%, selon les chiffres de la Commission européenne. Plus de 40% de la population du territoire a moins de 20 ans.

“Je suis ravi que le CNES au Centre spatial guyanais mette en œuvre aussi rapidement le plan d’action décidé par le gouvernement”, a déclaré le président du CNES, Jean-Yves Le Gall, dans un communiqué. “Cela nous permet d’intensifier nos actions et notre implication auprès des jeunes de Guyane et de la communauté éducative, de l’enseignement supérieur et de la recherche du pays.”

Partager.

Répondre

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Planete Business
Assign a menu in the Left Menu options.
Assign a menu in the Right Menu options.