Budget italien : Bruxelles somme Rome de rester dans le rang

0

Les ministre des Finances de la zone euro ont fermement averti lundi l’Italie de respecter les règles de l’UE en matière de dépenses publiques, Rome accusant pour sa part Bruxelles de “terrorisme” économique.

Cet échange verbal virulent a eu lieu quelques jours après que Rome ait annoncé une forte augmentation des dépenses au mépris de l’Union européenne qui a effrayé les marchés et fait craindre aux capitales européennes le retour de la crise de la dette.

“Je suis un peu moins optimiste après avoir ces entretiens avec mes collègues”, a déclaré le ministre néerlandais des Finances, Wopke Hoekstra, à l’issue d’une réunion avec ses homologues de la zone euro.

La fragilité de l’économie italienne a réveillé les peurs autour d’une nouvelle crise économique, Rome risque en effet de faire face à des mesures punitives de la part de ses partenaires européens si elle insiste et enfreint les règles du bloc sur les déficits excessifs et la dette élevée.

Les retombées des annonces budgétaires ont de nouveau ébranlé les marchés ce lundi.

L’Italie a annoncé la semaine dernière un budget qui augmente ses dépenses, ramène le déficit public à environ 2,4% du produit intérieur brut et qui fait grimper la dette publique au-dessus de son niveau déjà élevé de 131% du PIB.

Partager.

Répondre

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Planete Business
Assign a menu in the Left Menu options.
Assign a menu in the Right Menu options.