La Cour des comptes met en garde le gouvernement sur l’augmentation de la dette publique

0

L’auditeur public français a critiqué la décision du président Emmanuel Macron pour avoir desserré les cordons de la bourse pour tenter de mettre fin aux mois de manifestations.

Un geste qui devrait coûter l’équilibre budgétaire

La Cour des comptes a averti ce mardi 25 juin que le niveau de la dette du pays, qui avoisinait les 100%, était “préoccupante”, et a exhorté le gouvernement à contrôler ses dépenses.

L’institution a déclaré que les fonds destinés à apaiser les manifestations des Gilets jaunes n’avaient pas été fondés sur des économies réalisées ailleurs.

Dans un rapport, l’auditeur public a déclaré que la divergence croissante entre la France et ses voisins sur la réduction de la dette était “préoccupante” et “pourrait entraîner une détérioration de la qualité perçue de la dette française par les investisseurs”.

La Cour des comptes a critiqué le gouvernement pour son échec de limiter les dépenses excessives, notant qu’il avait eu l’occasion de tirer parti d’une période de croissance.

Aucun gouvernement français n’a réussi à équilibrer ses comptes depuis les années 1970.

À son arrivée au pouvoir en 2017, Emmanuel Macron s’est efforcé de réduire le déficit afin de le rendre conforme à la limite de 3% du PIB imposée par l’Union européenne, que la deuxième plus grande économie de la zone euro a ignorée au cours des dix dernières années.

L’année dernière, le déficit est tombé à 2,5% du PIB, son plus bas niveau en 12 ans, une baisse plus importante que celle prévue et qui a été réalisée malgré la chute du niveau de croissance et de pouvoir d’achat.

Partager.

Répondre

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Planete Business